Ce projet fut construit par deux équipes de designers, une équipe dans la Stratégie de Communication par l'Image et une équipe de designers d'espace spécialisés en Architecture Commerciale et Scénographie du Luxe dont j'ai fait partie.
Nous avons construit un projet de concept-store, depuis son nom jusqu'à son espace de vente.

 

Mon travail en tant que scénographe fut de construire un concept-store associé à ces valeurs. Il est destiné à être implanté à Taipei et devra être entièrement modulable pour pouvoir être implanté n’importe où. Quatre espaces ont été développés : des espaces de vitrines, une scénographie évènementielle, des espaces de corners destinés à la vente des produits et enfin un espace de restauration.
La base du travail à été  d’invité le client au coeur de cette garçonnière.

 

D’abord par une vitrine suscitant la curiosité, des percements étroits ne laissant percevoir qu’un faisceau de lumière telle la lumière émanant d’un trou de serrure.
Un espace de transition d’une couleur bleue nuit reprenant la gamme de couleur des graphistes, symbole de l’heure de rendez-vous des amants, une mise en situation du client avant d’entrer dans cette garçonnière. Des percements horizontaux suivant le regard du client invitent au voyeurisme et à la découverte furtive du concept-store caché derrière.
Des espaces de corners développent certaines valeurs de cette garçonnière. Chacun des corners est composé de modules de différentes tailles présentant tout type de produits appuyés par des vitrines mises en scène exprimant les valeurs du concept-store : érotisme, secret, débauche.
L’espace de restauration que j’ai choisis est un bar à vin, une conclusion visant à promouvoir les valeurs françaises.

Nous avons eu la chance de travailler avec des étudiants en Mastère stratégie de communication par l’image. De cette collaboration, nous avons développé une communicaion efficace et en symbiose avec La Garçonnière.

Projet réalisé en collaboration avec :

Scénographes :

Graphiste :